Le Judo en France

vendredi 15 juillet 2011
popularité : 8%

En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître Kawaishi. JPEG - 9.1 ko

A partir des années 60, le courant sportif devient dominant. Le judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Brillants lors des compétitions européennes, les judokas français obtiennent leurs premiers succès en 1972 aux Jeux de Munich, puis au Championnat du monde de Vienne en 1975 où Jean-Luc Rougé devient le premier champion du Monde français.
Franchi en 2003 le cap des 580 000 licenciés, le Judo place désormais la FFJDA comme la [marron]troisième fédération « olympique » en France[/marron]. Cette réussite est l’histoire d’une passion partagée depuis toujours par tous les acteurs du Judo français, dirigeants, professeurs et pratiquants dans le respect des valeurs morales conformes à l’éthique.

Le rôle de la Fédération Française de Judo, Jujitsu, Kendo et Disciplines Associées est de regrouper l’ensemble des clubs qui adhèrent à une même démarche éducative et éthique, de développer et d’améliorer la pratique sous toutes ses formes et pour le plus grand nombre. GIF - 2.9 ko Dans ce but, elle est exclusivement dirigée par des pratiquants et oriente ses actions vers le club et le judoka. Tenant compte des spécificités du judo et de ses origines, elle s’est dotée d’un code moral inspiré du "Bushido", code des guerriers japonais définissant les règles de conduite comme l’étaient les codes de la Chevalerie. Il affirme les valeurs essentielles que la pratique du judo permet de comprendre et d’acquérir et symbolise la volonté éducative du judo français.

JPEG - 6.4 ko













JPEG - 35.6 ko
Tombe de Jigoro Kano


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique