Historique

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort.

S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro Kano posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le Judo, littéralement « voie de la souplesse ». JPEG - 9.6 ko
En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres. En France, le judo apparaît surtout en 1946 sous l’impulsion de Maître Kawaishi. Le judo est un moyen d’éducation. Conçu par Jigoro Kano, il s’appuie sur l’étude et la pratique d’un système d’attaque et de défense, issu de différents systèmes de combat traditionnels japonais.

Le Judo est bien plus qu’un sport olympique, l’enseignement, les grades et tout ceux qui est basé sur la transmission du savoir est travaillé de prés par les enseignants. Cette transmission (des gradés au moins gradés) basée sur le respect est essentielle et doit s’appuyer sur une forme de complicité, des rapports privilégiés entre élèves et enseignants.
Le judo est une école de vie, une mise en train de l’existence, il n’est pas d’effort physiques sans efforts de caractère, de volonté, d’intelligence et de ténacité ; il permet au travers des confrontations, de provoquer des comparaisons saines entre les hommes et d’améliorer la connaissance d’autrui et de soi même ; le Judo une école de sociabilité qui a des vertus, des vertus qui s’enseignent…La politesse, le courage, l’honneur, la sincérité, la modestie, le respect, le contrôle de soi, l’amitié… Le judo c’est un bouquet de ces fleurs.


JPEG - 137.4 ko


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 25 juillet 2011

L’Histoire de Jigoro Kano

L’histoire de Jigoro Kano : le fondateur du judo Jigoro Kano naquit le 28 octobre 1860 près de Kobe. De santé fragile mais d’une intelligence très ardente, il fut surnommé lorsqu’il était enfant "Nobe no Suke" d’après le nom d’un samouraï (guerrier de haut rang) qui, comme lui, était fin et fragile. (...)
vendredi 15 juillet 2011

Le Judo en France

En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître Kawaishi. A partir des années 60, le courant sportif devient dominant. Le judo est inscrit au programme des [marron]Jeux Olympiques de Tokyo en (...)